Cérémonie en l’honneur de l’inscription des savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse

J’ai eu la joie de partager ce soir la Cérémonie en l’honneur de l’inscription des savoir-faire liés au parfum en Pays de Grasse, organisée Sous la Présidence d’Honneur de Gérard LARCHER, Président du Sénat, en présence de Franck Riester Ministre de la Culture, Jean-Pierre Leleux Sénateur des Alpes-Maritimes, Son excellence Laurent Stéfanini, Ambassadeur de France auprès de l’Unesco, du Président de la Commission Nationale Française auprès de l’UNESCO et de nombreux Ambassadeurs venus d’Ethiopie, du Mexique, d’Allemagne, de Chine, du Bénin, de la République de Maurice et de nombreux journalistes.


La reconnaissance des savoir-faire liés au parfum est un événement historique pour le monde de la parfumerie, pour le Pays de Grasse mais aussi pour la France et pour le monde entier. Un certain sentiment de fierté plane dans le Pays de Grasse, tant cette reconnaissance prestigieuse salue le travail de toute une équipe.

Il aura fallu dix ans de démarches, de rencontres, de visites et de débats pour obtenir de l’UNESCO cette inscription.

Aujourd’hui, cette reconnaissance rend hommage à  tout un territoire, à un héritage légué par des dizaines de générations, elle rend hommage à tous les praticiens du monde, aux métiers traditionnels,  aux industriels, aux artistes, et plus encore à notre terre nourricière.

Cette inscription est le fruit d’efforts communs, animés par la même passion : l’amour du parfum, l’amour d’un territoire, l’amour d’un héritage séculaire exceptionnel. Une inscription qui résume à elle seule une aventure humaine extraordinaire.

Qu’il me soit permis de remercier au nom de tout un territoire, Monsieur le Ministre de la Culture pour son soutien, Monsieur l’Ambassadeur de France délégué auprès de l’UNESCO, son Excellence Laurent Stéfanini, et son prédécesseur… pour votre confiance,

Remercier l’engagement exceptionnel du Sénateur Jean Pierre Leleux, Président de l’Association Patrimoine Vivant, Madame Nadia Bédar, Directrice de la Mission PCI qui ont porté ensemble haut et fort cette candidature pendant ces 10 années de procédure, pour tisser, nourrir des relations avec de nombreux Pays du Monde.

Qu’il me soit permis de remercier tous les Ambassadeurs qui nous ont suivi pendant cette démarche de candidature. Ils ont été nombreux à venir en Pays de Grasse, visiter les champs de fleurs, nos usines de transformation, mais aussi assister à nos fêtes traditionnelles qui célèbrent le parfum.

Enfin remercier tous les Membres actifs de l’Association patrimoine vivant du Pays de grasse, les praticiens qui pendant ces années, ont témoigné lors de nombreuses rencontres, leur passion pour le parfum tout en partageant leurs connaissances, expertises aux côtés d’historiens, ethnologues, scientifiques.

Cette démarche lancée il y a 10 ans a déjà eu des effets dans nos politiques publiques avec la mise en place de mesures de sauvegarde, le développement de formation supérieure en lien avec la filière.  D’autres projets verront le jour dans les mois et les années à venir. Des événements, en lien avec le parfum, vont se multiplier pour attirer étudiants, professionnels, des visiteurs mais aussi pour transmettre aux petits et aux plus grands ces savoir-faire.

La région de Grasse est en effervescence c’est sûr. Avec cette nouvelle, l’heure est à la fête. Le pays de Grasse est un voyage, le Pays de Grasse a du goût : celui des senteurs et des saveurs qui font aujourd’hui notre plus grande fierté.