Conseil municipal du 06 novembre 2018 : Approbation du Plan Local d’Urbanisme

Hier le conseil municipal s’est terminé après plus de 5 heures d’échanges, avec le point culminant qui a été l’approbation du Plan Local d’Urbanisme.

En tant qu’élus, nous avons la responsabilité de dessiner la ville de demain et d’accompagner son développement. Nous avons le souci de préserver ce qui fait l’âme de notre cité sans renoncer à l’inscrire dans la modernité. Nous avons le devoir de donner aux générations futures les moyens de s’épanouir en laissant à nos enfants un territoire performant, solidaire et durable. Procéder à la révision générale du Plan Local d’Urbanisme est donc un acte majeur pour un maire et son équipe municipale, auxquels il revient de fixer pour les 15 prochaines années les grandes règles de constructibilité sur notre territoire. Un travail important qui exige hauteur de vue, projection et anticipation. Une démarche structurante qui résulte d’un long processus de consultation et de co-construction avec la population initié fin 2014. Les Grassois ont été nombreux à assister aux différentes réunions publiques et thématiques organisées sur le territoire et dans nos quartiers, comme à l’enquête publique.

Soulignons l’engouement et l’intérêt suscité, ils sont le signe d’une démocratie vivante. Les observations émises par les habitants sont venues nourrir et amender la révision de ce document d’urbanisme, dans le strict respect de l’évolution du contexte législatif et règlementaire.

Je salue l’accompagnement des services de l’Etat et des chambres consulaires, ils ont collaboré étroitement avec les services de la municipalité en charge du suivi technique et administratif de cette révision générale ; des services placés sous la direction de Madame Nathalie CAMPANA et sous la supervision de Maître Christophe MOREL, Adjoint au Maire à l’Urbanisme, auxquels j’exprime mes remerciements pour la qualité des travaux menés et pour le professionnalisme dont ils ont fait preuve tout au long de ce processus. Les élus de quartiers ici présents ont également été des relais précieux pour expliquer notre projet, faire de la pédagogie, faire remonter les inquiétudes lorsqu’il y en avait.
Des efforts collectifs consentis qui aboutissent au vote aujourd’hui d’un PLU ambitieux dans ses orientations, qui traduisent une vision politique forte et assumée : celle de concilier le renouveau de l’agriculture et le développement industriel et économique de notre territoire. Deux composantes majeures de notre ville, qui constituent des atouts indéniables pour le futur que nous écrivons.

Notre PLU s’attache à sanctuariser des espaces agricoles et à protéger un patrimoine naturel exceptionnel ;
il entend redonner du souffle à nos entreprises en favorisant leur développement et leur croissance ;
il vient structurer notre territoire pour mieux anticiper les besoins dans une société en perpétuel mouvement ;
il veille à prévenir les dangers possibles d’un développement non contrôlé.

« Les décisions qui ont été prises hier après-midi visent le meilleur équilibre pour le bien commun. La responsabilité de tous a été engagée. Soyons à la hauteur des enjeux.
Ils sont immenses. »