Rendez-vous avec les dirigeants du groupe MONOPRIX et CASINO

Comme évoqué avec le personnel de Monoprix, je me suis entretenu avec les hauts dirigeants des groupes CASINO et MONOPRIX, Monsieur Franck-Philippe GEORGIN, Secrétaire général de Casino-France, le Directeur général adjoint en charge du développement Casino immobilier, Monsieur Didier BEAU, et Madame la Directrice générale adjointe en charge de l’immobilier chez Monoprix, Madame Morgane BOUDET.

J’ai exprimé à Monoprix, librement et avec fermeté, mon désaccord sur la fermeture du magasin en octobre 2020.
Aujourd’hui, après plusieurs rendez-vous téléphoniques, rencontres et déplacements de ma part à Paris, Monoprix propose : de maintenir l’exploitation commerciale de Monoprix au-delà de la période du 20 octobre 2020, pendant 12 mois, date de fermeture qui avait été annoncée initialement.

Ce report est conditionné à un engagement par un tiers de la reprise de l’activité et du personnel à l’issue des 12 mois.

Comme je l’ai déjà évoqué, il est pour moi inconcevable qu’il y ait une rupture de l’offre commerciale en centre-ville pendant la durée des travaux de déconstruction et reconstruction de Martelly.

Sur ma proposition, Monoprix a accepté d’ouvrir un débat permettant de ne pas fermer brutalement leur enseigne en centre-ville, mais de préparer une transition en lien avec l’exploitant futur- qui sera choisi conjointement par la Ville et Bouygues immobilier – dans le but notamment de sécuriser les personnels.

J’assure de mon soutien le personnel de Monoprix et je poursuis activement le combat en faveur du maintien du commerce de proximité en centre-ville.