Restauration de l’arche de la cour d’honneur pour une ouverture au public du jardin des orangers

Comme je m’y suis engagé les travaux de restauration de l’arche débutent aujourd’hui 25 février 2019. Dans 3 mois les touristes mais vous, Grassoises et Grassois, vous pourrez vous réapproprier le jardin des Oranges en toute sécurité.
Je tiens à remercier le mécénat privé d’une amoureuse de sa ville et de son patrimoine, qui a permis la réalisation de ces travaux.

Un peu d’histoire :

L’hôtel de ville de Grasse est installé dans l’ancien palais épiscopal qui est protégé par classement au titre des Monuments historiques.
Au nord, il est bordé par un jardin en terrasse auquel on accède par un portique monumental en pierre situé à l’angle formé par l’extrémité de la rue Mougins Roquefort et la place du Petit Puy (place de la cathédrale).


Le jardin est constitué de deux terrasses successives qui communiquent par l’intermédiaire d’un second portique de plus petite taille, réalisé en briques dans un mur en moellons.
Après vérification des services instructeurs, cet élément n’est pas englobé dans la protection Monument historique mais est considéré aux abords du Monument historique, auquel il se trouve adossé.


Ce portique présente des déformations anciennes qui ont connu une aggravation importante et rapide à partir de l’année 2005, ce qui a conduit le maître d’ouvrage, la Ville de Grasse, à mettre en place un étaiement dans le courant de l’année 2006. Malgré cette intervention, il était rapporté que, dans le cours de l’année 2007, ces altérations progressaient encore et ont rendu indispensable la mise au point d’une opération de confortement de cette arche.
Cout des Travaux : 66 024 € HT
Mécénat privé : 45 000 € HT