SIGNATURE CONVENTION TRIENNALE – EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE EN PAYS DE GRASSE

SIGNATURE CONVENTION TRIENNALE - EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE EN PAYS DE GRASSE 02

Depuis sa création, la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse concourt à la sensibilisation culturelle de tous les publics à travers le soutien qu’elle apporte aux associations et les événements culturels qu’elle propose, ou qu’elle co-finance.

Dans cette dynamique, les élus communautaires, Mme Dominique Bourret, Vice-présidente en charge de la culture, que je remercie pour sa présence, que nous savons très attachée à cette grande cause autour de l’accès à la culture pour tous,

mais aussi les communes membres, tout en remerciant Pierre Aschieri, Maire de Mouans-Sartoux et Marie-Louise Gourdon, vice-présidente du Pays de Grasse pour leur présence aujourd’hui en tant que co-signataire de la convention,

23 maires qui lors des bureaux communautaires, des commissions thématiques ont exprimé leur volonté d’axer une partie de notre politique culturelle à destination d’abord des plus jeunes mais aussi vers leurs familles, les publics éloignés souhaitant ainsi dynamiser l’appétit culturel de chacun. Ainsi, au fil des ans, les projets d’Education artistique et culturelle se sont multipliés sur le territoire. L’éducation artistique et culturelle est aujourd’hui un pilier de la politique culturelle de la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse.

Et pour preuve. En 2015, la CAPG a signé, Monsieur le Directeur Régional avec la DRAC PACA, un Pacte Culturel pour consolider les engagements financiers de la CAPG et de la DRAC envers la culture. Le Pacte, à travers son volet Education Artistique et Culturel a pour ambition de favoriser l’épanouissement des individus et l’animation du territoire en terme d’accès à la culture pour tous, un enjeu majeur pour notre territoire.

Sa mise en œuvre se traduit par la coordination de résidences d’artistes et de manifestations favorisant l’éveil et la pratique culturelle et artistique des plus jeunes notamment dans le cadre scolaire,

Par un soutien financier aux associations dont les actions sont reconnues d’intérêt communautaire tels que le Centre de Développement Culturel du Pays de Grasse ou encore Piste d’Azur

C’est aussi à ce titre que nous subventionnons des associations tels que le Centre culturel des Cèdres, Ciné Cabris, Coup de Pouce et tant d’autres.

Sans compter que nous avons initié sur le territoire avec les enseignants un travail autour de la poésie donnant ainsi aux jeunes l’opportunité de vivre la poésie à travers des discussions, des ateliers, des lectures. Cette coopération se développe depuis 2014 dans le cadre de Résidence d’artistes.

Par une pédagogie de l’oralité, des espaces de démocratie s’installent à Grasse, à Mouans-Sartoux, dans le Haut Pays, des lieux de paroles voient le jour, une approche éducative qui s’appuie sur le récit, une démarche qui lie art et pédagogie.

Une politique culturelle qui permet un égal accès de tous les jeunes à l’art et à la culture, favorise l’ouverture culturelle, l’enrichissement personnel.

Animée par la volonté de réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture et de se donner un objectif de généralisation d’une éducation artistique et culturelle en faveur des enfants, des adolescents et de leurs familles, la CAPG mais aussi nos communes membres souhaitent s’engager dans la réalisation d’un projet d’éducation artistique ambitieux.

Avec vous, Monsieur le Directeur Régional, votre soutien de la DRAC PACA via notre pacte culturel signé en 2015 est fondamental.

Et ce, en synergie avec l’Education Nationale, Monsieur le Recteur, avec la Charte pour l’Education Artistique et Culturelle signée lors des 70 ans du Festival d’Avignon en juillet 2016, une charte qui favorise l’engagement de l’ensemble des acteurs concernés autour de ce grand sujet depuis les ministères jusqu’aux fédérations d’élus, en passant par les artistes, les institutions culturelles, les établissements scolaires, et les associations des réseaux de l’éducation populaire.

Cette Convention triennale relative au développement relative à l’Education Artistique et Culturelle que nous signons aujourd’hui est aussi une grande étape. Je suis heureux de cette signature et encore plus car elle est conclue entre le Pays de Grasse, la DRAC PACA, l’Education Nationale, mais aussi avec les Communes de Grasse et de Mouans-Sartoux, et je tiens à saluer particulièrement Pierre Aschieri et Marie Louis Gourdon pour leur présence. Nous savons que tous 2 sont très attachés à la culture et depuis longtemps l’Education Artistique et Culturelle fait partie intégrante de leur politique culturelle. Cette convention est une première, c’est dire toute l’ambition que nous portons pour l’Education Artistique et Culturelle en Pays de Grasse.

Elle est l’occasion de jouer la carte de la solidarité territoriale, une de nos priorités dans toutes nos politiques publiques. Vous le savez, nous sommes un territoire composé de 23 communes, majoritairement des petites communes, qui ne disposent pas forcément de moyens, de structures culturelles pour impulser des actions aussi bien pour les enfants, que pour les parents.

Le Pays de Grasse participe déjà activement, à la mise en place d’actions au service des communes. Par exemple sur l’année scolaire 2016/2017, grâce à l’accueil d’une Résidence d’artistes, nous avons pu proposer pour le seul pôle du développement culturel des ateliers dans 1 centre de loisirs, 1 centre hospitalier, 40 classes du territoire avec une valorisation des travaux qui s’est traduite par 2 expositions ouvertes au grand public. Nous avons également accueilli une conteuse en résidence qui nous a permis d’offrir 8 spectacles grand public sur l’ensemble du territoire.

C’est cet esprit de solidarité territoriale que nous voulons et la signature de cette convention va nous permettre d’amplifier notre offre dans nos communes pour un égal accès à la culture.

Nous devons faire ensemble de l’Education Artistique et culturelle un vrai projet territorial, un projet sociétal car elle répond à une question simple : celle de l’ouverture vers l’autre. Et je me félicite que le gouvernement ait fait de l’EAC une priorité avec un budget débloqué par Mme La Ministre de la Culture et de la Communication pour 2018, de 114 millions d’euros. Car j’en suis convaincu, la culture se travaille, se nourrit, à l’école, en dehors de l’école, et tout au long de sa vie. Il est donc nécessaire de démocratiser la vie culturelle, et notamment d’aller vers ceux qui en sont le plus éloignés sans attendre qu’ils viennent.

Nous avons la chance ici dans le Pays de Grasse d’avoir un réseau de qualité de bibliothèques, médiathèques, d’artistes, des équipements culturels de proximité de qualité. Partageons les. Cela suppose de la durée, de l’inventivité, de la formation.

Parce que je suis convaincu que les pratiques artistiques et culturelles collectives sont au cœur de la réussite, mon ambition est d’agir pour que nous soyons toujours plus présents dans les communes du territoire, dans le Haut Pays, dans toutes les familles. L’Education Artistique et Culturelle est fondamentale, car elle apporte tout simplement un supplément d’âme à chacun d’entre nous.